1963 Porsche 356 C Carrera 2 – Sunroof

PRIX: EUR 620,000

Châssis 126198

Moteur et transmission matching numbers

L’un des rares exemplaires avec le toit ouvrant électrique

Anciennement dans la collection de Nick Soprano

Historique complet, importante documentation

Longtemps entretenu par l’expert Karl Hloch

L’une des dernières Carrera produites, modèle C, dernière évolution du modèle

Nous contacter

La Porsche 356 Carrera 2000 GS

Le modèle 2000 GS pour le modèle 356 Carrera représente l’ultime évolution et donc l’achèvement d’un mythe, avant que Porsche ne mette tous ses efforts dans la toute nouvelle 911. Les 356 Carrera 2000 GS étaient déjà des modèles chers et prisés pour l’époque, en témoigne leur prix catalogue de 7,600 USD hors options, soit près du double d’une modèle 356 ordinaire !
Dix ans après avoir été présenté et installé dans la légendaire Porsche 550 Spyder, le très complexe moteur quatre arbres à cames, désormais dans une cylindrée 2.0, a fait de la 356 C Carrera une machine très compétitive ayant fait ses preuves en compétition.
Equipée d’un embrayage Hausermann plus performant, entre autres améliorations techniques, les Carrera étaient capables d’atteindre 60 miles / h. en environs 9 secondes et 130 miles / h. en vitesse de pointe, achevant de lancer le moteur à 7.000 tr / m !


L’automobile présentée

La Porsche 356 C Carrera T6 2000 GS que nous présentons ici à la vente est le châssis 126198. Un exemplaire matching numbers équipé de son premier moteur 97304 et sa première transmission 70778, tous deux correspondants au certificat d’authenticité Porsche. L’auto était à l’origine livrée en Ruby Red (6402), sa couleur aujourd’hui est Signal Red.
126198 fut livrée neuve par le marchand Gerhard Welp – Kraftfahrzeuge de Bielefeld en Allemagne, en août 1963 à son premier propriétaire Holger Macke. Après quelques temps elle devient la propriété de D. Rothmann Herford, toujours en Allemagne. A la fin des années 60 elle est exportée aux USA à Fennis Conner de la Silicon Valley. Fennis a profité de l’auto jusqu’en 1984, ayant entre temps participé à des événements Porsche Rennsport et fait faire un entretien conséquent chez M. Wellington en 1981, un spécialiste de la marque. En 1984, Fennis décide donc de se séparer de 126198 et c’est Nick Soprano qui achète l’auto aux enchères. Elle est alors envoyée à New York. Soprano garde la voiture 3 ans avant de s’en séparer et à son tour la vendre à Jack Coweles, également de New York. Coweles vend 126198 en 1989 à un collectionneur Européen, mais est revendue vers les Etats-Unis, en Californie, la même année.
En 1991, 126198 retourne une dernière fois en Europe pour rejoindre la collection de Wolf D. Gehrmann de Wiesbaden en Allemagne. Ce dernier va garder l’auto une vingtaine d’années et utilisera les services du plus éminent expert en moteur Porsche compétition quarte arbres, Karl Hloch. En 1995 c’est celui-ci qui remonte intégralement le moteur, et l’auto sera suivie par Hloch pendant les quinze années suivantes. Toutes les factures des travaux figurent dans le dossier.
Depuis 2009 cette 356 Carrera 2 est la propriété d’un éminent collectionneur de Porsche en Europe et a fait l’objet d’une maintenance assidue, sans rien laisser au hasard. Le comportement routier est exceptionnel, le moteur parfaitement réglé, cette merveilleuse auto fera la satisfaction de son prochain propriétaire. Rares sont les 356 Carrera encore équipées de leur premier moteur et leur première transmission, c’est le cas de celui-ci, un rêve pour tout collectionneur.

Avec une belle provenance, cette 356 Carrera est éligible pour tous le événements historiques majeurs.

Immatriculation Européenne.